Un peu d’histoire…

Voici l’histoire du collège de Mescoat de 1965 à nos jours.

Avant 1965, tous les élèves entraient au Lycée dès la sixième.

Cette année là a vu la création des collèges accueillant les élèves de la sixième à la troisième, l’entrée au lycée se faisant désormais en seconde.

Le collège de Landerneau a été créé en 1965 place de la gare, mais le bâtiment était déjà trop petit puisque programmé avant 1960. Il a fallu demander asile au lycée. Les sixièmes et les cinquièmes avaient cours dans le bâtiment de la gare, les quatrièmes et les troisièmes au lycée. Les professeurs faisaient donc la navette entre la gare et le Lycée, dix minutes à pied, pendant la récréation généralement. Ce furent des années difficiles.

Retour Sommaire

1965 : Le collège de la gare

JPEG - 15.5 ko
1965 - Le collège
Vue d’ensemble du collège de Mescoat en 1965

JPEG - 16.9 ko
1965 - La cour du collège
La cour du collège en 1965.

JPEG - 24.7 ko
Aujourd’hui - La maison des associations
Aujourd’hui, le bâtiment est rasé, il a fait place à la maison des associations (la maison au fond est toujours la même).

Retour Sommaire

1979 Mescoat : la première tranche

Pendant des années parents et enseignants se mobilisent pour réclamer un collège pouvant accepter tous les élèves.

1977 voit l’acquisition d’un terrain à Mescoat et le 25 octobre la première pierre est posée bien symboliquement par tous ceux qui depuis des années multiplient les actions.

JPEG - 73.9 ko
1977 - La première pierre
25 octobre 1977 : la première pierre n’est pas tout à fait au bon endroit…

Le ministère propose la construction d’un collège bien trop petit, avec promesse d’une « deuxième tranche ».

1979 voit la première rentrée dans le collège de Mescoat.

Cette première tranche ne pouvant accueillir que les élèves de quatrième et de troisième, le collège reste coupé en deux et les professeurs continuent les navettes entre « la gare » et « Mescoat ». Le franchissement supplémentaire d’un passage à niveau rend de plus le début des cours aléatoire…

JPEG - 43.6 ko
1979 - La première tranche
Première tranche des travaux en 1979.

Retour Sommaire

1992 Mescoat : la deuxième tranche

Parents et enseignants restent mobilisés pour réclamer la « deuxième tranche ». Les actions continuent. En 1988, la deuxième partie du collège est annoncée. La construction commence en 1990, c’est une extension du bâtiment existant.

1990, 1991, les cours continuent dans le bâtiment central, cerné par les grues et engins divers.

La rentrée 1992 est la première dans le collège « unifié » tel qu’il existe aujourd’hui.

JPEG - 75 ko
Aujourd’hui - Vue aérienne
Vue aérienne du collège de Mescoat de nos jours.

Retour Sommaire

Aujourd’hui :

Retour Sommaire

Le bâti :

Année de construction : 1979-1991.
Surface du bâti : 9 341 m2.
Logements de fonction : 4.

Les interventions du Conseil général jusqu’en juin 2008 :

  • peintures, faux plafonds et revêtements de sols (2000-2001) ;
  • changement de chaudière (2000) ;
  • travaux de sécurité (2001) ;
  • remplacement de l’horloge du collège (2001) ;
  • réfection du logement du principal (2002) ;
  • réfection du logement du principal adjoint (2003) ;
  • travaux de sécurité (2004) ;
  • mise en sécurité gaz et pose de vannes d’isolation des circuits d’eau (2005) ;
  • mise en place de 4 salles de classes en bâtiment modulaire (2007) ;
  • remplacement des portes d’entrée principale (2007).

La dotation de fonctionnement 2009 : 115 895 €.

Retour Sommaire

Les projets pour le collège :

L’étude de schéma directeur engagée en 2002 a été validée en 2005.
Depuis, le contexte a évolué en terme d’effectif, notamment suite à la fermeture d’un collège privé sur Landerneau, nécessitant la mise en place de 6 classes modulaires.

Les opérations retenues au titre du schéma 2006/2011 sont :

  • la rénovation du clos/couvert, la création d’auvents et de sanitaires complémentaires (réalisation sur 2008/2009),
  • la restructuration de locaux, en particulier au niveau du bâtiment SEGPA,
  • des adaptations de la demi-pension,
  • la mise en place de 6 classes modulaires (4 en 2007 et 2 en 2008).

Source : le Conseil général du Finistère.

JPEG - 53.5 ko
Aujourd’hui - Vue satellite
Vue du collège sur Google Maps.

Retour Sommaire

Danièle Glémarec, qui a enseigné l’anglais pendant trente cinq ans au collège en a raconté l’histoire dans son ouvrage « Mon collège a 20 ans » (1999).